Nos Pôles


Pôle production et consommation durable

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l’objectif de l’agriculture était de nourrir l’Europe et le monde. Ces 20 dernières années, cet objectif a profondément évolué compte tenu des impacts négatifs d’une agriculture très intensive générant une prise de conscience dans toute la société. Une très grande majorité des acteurs de l’agroalimentaire – producteurs, coopératives, transformateurs et distributeurs – ont intégré et partagent ces attentes sociétales. Ils sont souvent désœuvrés face à la complexité des enjeux à traiter : impasses techniques, prix bas, marché mondialisé, distorsion de concurrence au niveau européen ou international, idées reçues, incohérence des comportements des consommateurs…
Pour assurer la mutation vers une agriculture plus durable et une consommation plus responsable, génératrice de valeurs ajoutées, Transitions accompagne des acteurs des filières agroalimentaires tant sur l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies de développement durable que sur des sujets de transformation opérationnelle. C’est en prenant le temps d’un dialogue constructif et transparent avec les différentes parties prenantes internes et externes pour dépasser les jeux d’acteurs et en allant sur le terrain au plus près des problématiques quotidiennes, que nous concevons et réalisons nos missions.
Le pôle « production et consommation responsable » mènent également des missions d’études préalables ou d’évaluation de programmes de solidarité internationale en lien avec l’agriculture, la sécurité et la souveraineté alimentaire à l’international, notamment dans les pays en développement.


Pôle ingénierie et approvisionnement responsable

Dans nos sociétés en transition, les entreprises se doivent d’engager des transformations profondes de leurs modes de production et modes de fonctionnement en vue d’optimiser leur empreinte sociale et environnementale. Ces transformations nécessaires doivent être de plus en plus ambitieuses et toucher le cœur de leurs enjeux.
Le pôle ingénierie et approvisionnement responsable de Transitions accompagne les acteurs privés dans l’identification des enjeux prioritaires, des risques ou impacts clés, dans l’élaboration de stratégies ciblées, dans la conception d’outils et de solutions innovantes en vue d’atteindre les objectifs définis, ainsi que dans leur mise en oeuvre et suivi sur le long terme.
Nos équipes ont développé une expertise reconnue à l’échelle internationale sur les stratégies d’approvisionnement responsable. Notre connaissance fine des enjeux sur le terrain nous permet de nous positionner sur des problématiques aussi diverses que la déforestation, les changements climatiques, la consommation des ressources, le respect des communautés locales, les conditions de travail, les OGM, etc.
Ainsi, au travers d’approches collaboratives avec l’ensemble des parties prenantes directes et indirectes de la chaine de valeur, nous intervenons à chaque étape du processus d’approvisionnement afin de réduire les impacts et d’accompagner durablement l’évolution des pratiques liés à la production de commodités clés (et leurs dérivés) : huile de palme, soja, papier, huile de coco, fruits, caoutchouc naturel, gomme de guar, beurre de karité, coton, mica, etc.


Pôle transition écologique des territoires

Fort de son expérience de collaboration avec des institutions publiques et opérateurs privés, Transitions cherche à favoriser les conditions d’un rapprochement entre ces deux familles au service de la transition écologique et sociale des territoires dans 4 secteurs : énergie et environnement, urbanisme, modèles économiques et financiers, innovation croisée.
Ainsi les missions du Pôle « Transition écologique des territoires » se développent dans deux directions complémentaires et si possible convergentes :
L’accompagnement des territoires dans la définition et la réalisation de leur stratégie de transition avec un focus sur la mobilisation des acteurs (publics et privés)
L’approfondissement des stratégies territoriales des acteurs privés, en organisant le dialogue entre parties prenantes pour élaborer et/ou optimiser ces stratégies.
Nous travaillons avec différents types d’acteurs publics – collectivités territoriales (Régions, communautés de communes et d’agglomération, PNR, etc.), services de l’Etat, organismes publics (notamment ADEME), etc. – ou privés – opérateurs énergétiques, grands groupes de services, organisations professionnelles (chambres consulaires, interprofessions, etc.).
Le Pôle « Transition écologique des territoires » formule ainsi des offres dédiées aux territoires avec un volet public et un volet privé, développe des projets en France et à l’international et produit des outils et méthodes visant à faciliter et valoriser les collaborations entre acteurs : animation de réseaux, modes de concertation innovants, instruments de visualisation des progrès réalisés sur le terrain.


Pôle recherche et développement

Les enjeux de développement durable évoluent constamment. Pour garder un temps d’avance et proposer à nos clients et partenaires des propositions pertinentes et innovantes, nous investissons en recherche et développement en nous associant autant que possible avec des centres de recherche spécialisés ou des universités. Si nous n’avons pas la prétention de produire des connaissances fondamentalement nouvelles, nous pouvons, à partir des pratiques de terrain que nous observons, faire évoluer les regards sur les enjeux et sur les pistes de solution les plus adaptés pour y répondre. Nos investigations relèvent plutôt de la « recherche action » au sens où notre activité de recherche est directement connectée aux terrains sur lesquels nous travaillons et vise à tester « in situ » des concepts, des méthodes et des pratiques. Cette recherche-action nous permet d’enrichir les recommandations formulées à nos clients, et de proposer de nouvelles approches pour accélérer les transitions écologiques et solidaires.

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l’objectif de l’agriculture était de nourrir l’Europe et le monde. Ces 20 dernières années, cet objectif a profondément évolué compte tenu des impacts négatifs d’une agriculture très intensive générant une prise de conscience dans toute la société. Une très grande majorité des acteurs de l’agroalimentaire – producteurs, coopératives, transformateurs et distributeurs – ont intégré et partagent ces attentes sociétales. Ils sont souvent désœuvrés face à la complexité des enjeux à traiter : impasses techniques, prix bas, marché mondialisé, distorsion de concurrence au niveau européen ou international, idées reçues, incohérence des comportements des consommateurs…
Pour assurer la mutation vers une agriculture plus durable et une consommation plus responsable, génératrice de valeurs ajoutées, Transitions accompagne des acteurs des filières agroalimentaires tant sur l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies de développement durable que sur des sujets de transformation opérationnelle. C’est en prenant le temps d’un dialogue constructif et transparent avec les différentes parties prenantes internes et externes pour dépasser les jeux d’acteurs et en allant sur le terrain au plus près des problématiques quotidiennes, que nous concevons et réalisons nos missions.
Le pôle « production et consommation responsable » mènent également des missions d’études préalables ou d’évaluation de programmes de solidarité internationale en lien avec l’agriculture, la sécurité et la souveraineté alimentaire à l’international, notamment dans les pays en développement.

Dans nos sociétés en transition, les entreprises se doivent d’engager des transformations profondes de leurs modes de production et modes de fonctionnement en vue d’optimiser leur empreinte sociale et environnementale. Ces transformations nécessaires doivent être de plus en plus ambitieuses et toucher le cœur de leurs enjeux.
Le pôle ingénierie et approvisionnement responsable de Transitions accompagne les acteurs privés dans l’identification des enjeux prioritaires, des risques ou impacts clés, dans l’élaboration de stratégies ciblées, dans la conception d’outils et de solutions innovantes en vue d’atteindre les objectifs définis, ainsi que dans leur mise en oeuvre et suivi sur le long terme.
Nos équipes ont développé une expertise reconnue à l’échelle internationale sur les stratégies d’approvisionnement responsable. Notre connaissance fine des enjeux sur le terrain nous permet de nous positionner sur des problématiques aussi diverses que la déforestation, les changements climatiques, la consommation des ressources, le respect des communautés locales, les conditions de travail, les OGM, etc.
Ainsi, au travers d’approches collaboratives avec l’ensemble des parties prenantes directes et indirectes de la chaine de valeur, nous intervenons à chaque étape du processus d’approvisionnement afin de réduire les impacts et d’accompagner durablement l’évolution des pratiques liés à la production de commodités clés (et leurs dérivés) : huile de palme, soja, papier, huile de coco, fruits, caoutchouc naturel, gomme de guar, beurre de karité, coton, mica, etc.

Fort de son expérience de collaboration avec des institutions publiques et opérateurs privés, Transitions cherche à favoriser les conditions d’un rapprochement entre ces deux familles au service de la transition écologique et sociale des territoires dans 4 secteurs : énergie et environnement, urbanisme, modèles économiques et financiers, innovation croisée.
Ainsi les missions du Pôle « Transition écologique des territoires » se développent dans deux directions complémentaires et si possible convergentes :
L’accompagnement des territoires dans la définition et la réalisation de leur stratégie de transition avec un focus sur la mobilisation des acteurs (publics et privés)
L’approfondissement des stratégies territoriales des acteurs privés, en organisant le dialogue entre parties prenantes pour élaborer et/ou optimiser ces stratégies.
Nous travaillons avec différents types d’acteurs publics – collectivités territoriales (Régions, communautés de communes et d’agglomération, PNR, etc.), services de l’Etat, organismes publics (notamment ADEME), etc. – ou privés – opérateurs énergétiques, grands groupes de services, organisations professionnelles (chambres consulaires, interprofessions, etc.).
Le Pôle « Transition écologique des territoires » formule ainsi des offres dédiées aux territoires avec un volet public et un volet privé, développe des projets en France et à l’international et produit des outils et méthodes visant à faciliter et valoriser les collaborations entre acteurs : animation de réseaux, modes de concertation innovants, instruments de visualisation des progrès réalisés sur le terrain.

Les enjeux de développement durable évoluent constamment. Pour garder un temps d’avance et proposer à nos clients et partenaires des propositions pertinentes et innovantes, nous investissons en recherche et développement en nous associant autant que possible avec des centres de recherche spécialisés ou des universités. Si nous n’avons pas la prétention de produire des connaissances fondamentalement nouvelles, nous pouvons, à partir des pratiques de terrain que nous observons, faire évoluer les regards sur les enjeux et sur les pistes de solution les plus adaptés pour y répondre. Nos investigations relèvent plutôt de la « recherche action » au sens où notre activité de recherche est directement connectée aux terrains sur lesquels nous travaillons et vise à tester « in situ » des concepts, des méthodes et des pratiques. Cette recherche-action nous permet d’enrichir les recommandations formulées à nos clients, et de proposer de nouvelles approches pour accélérer les transitions écologiques et solidaires.