Accueil Identité & équipe Pôles Projets actualités contact

PRODUCTION ET CONSOMMATION RESPONSABLE Concertations entre le CNIEL et les ONG de protection de l'environnement et bien-être animal
Acteur: / Localisation: / Transition:
16 mai 2018

Transitions, associée à Aurélia Warin de Bankiva est mandaté par le CNIEL pour concevoir et animer un processus de concertations entre les acteurs de la filière laitière française et les associations de protection de l’environnement et de bien-être animal.

Suite aux Etats Généraux de l’Alimentation, le CNIEL, l’interprofession de la filière lait et ses trois collèges : producteurs laitiers, coopératives et industriels, a publié son plan de filière dans lequel elle s’engage à déployer une démarche de responsabilité sociétale baptisée « France, Terre de Lait » et à organiser un dialogue constructif avec les acteurs de la société civile.

Fort de ses nombreuses expériences* de conception et d’animation de dialogue parties prenantes notamment entre acteurs privés ou publics et associations de la société civile, le CNIEL a mandaté notre agence Transitions pour les accompagner.

Dans un premier temps, deux processus de concertations vont avoir lieu en parallèle : des concertations animées par Emmanuelle Brisse, directrice associée de Transitions sur les enjeux environnementaux et les enjeux d’alimentation/consommation qui réuniront autour de la table les représentants des principales associations environnementales et des concertations sur les enjeux de bien-être animal animées par Aurélia Warin de Bankiva auxquelles sont invitées les associations welfaristes.

Les associations et/ou ONG occupent une place légitime dans les débats sociétaux actuels et ont une forte écoute de la part des citoyens. Il est donc indispensable pour les acteurs privés et publics d’établir avec eux un dialogue constructif et apaisé permettant dans un premier temps d’identifier les points d’accord et de désaccord et d’étudier en concertation quelles solutions mettre en œuvre pour transformer les points de désaccord en point d’accord.

« Dialoguer avec les ONG permet de présenter les atouts et les contraintes spécifiques de chaque secteur d’activité et d’appréhender la complexité pour dépasser les perceptions et idées reçues qui peuvent exister d’un côté comme de l’autre et qui sont souvent déformées et amplifiées par les médias » témoigne Emmanuelle Brisse, Directrice associée de Transitions en charge des concertations. 



* Références de conception et d'animation de dialogues parties prenantes :
Interbev :
   - Conception et animation de concertations entre la filière bovine allaitante et les ONG de protection de l’environnement (WWF, FNE, FNH et GreenCross) en partenariat avec le ministère de l’environnement. Publication commune : Elevage bovin allaitant et climat.
   - Consultation d’une vingtaine de parties prenantes « influenceurs » sur la place de la viande bovine dans une alimentation saine, équilibrée et durable.

E.Leclerc : animation du panel parties prenantes constitué d’une dizaine d’ONG depuis 3 ans

Prince de Bretagne: Consultation d’acteurs régionaux et d’associations influentes en France et en Allemagne pour identifier les attentes des parties prenantes externes (consommateurs, société civile) et partager les engagements des producteurs légumiers Bretons. 

 L’Oréal : Organisation et animation de forums internationaux (plus de 700 organisations contactées et participation de 350 d’entre elles) pour enrichir la stratégie de développement durable du Groupe et aider à la formulation des objectifs pour 2020.

Tags :