Accueil Identité & équipe Pôles Projets actualités contact

Projet Climate Chance : Sommet Mondial des acteurs non-étatiques du climat
Acteur: Privé, Public / Localisation: International / Transition: Transition écologique des territoires
Depuis 2015

Transitions a accompagné l’organisation des sommets mondiaux réunissant les acteurs non-étatiques luttant contre le changement climatique, dont le portage est assuré par l’Association Climate Chance (sommet mondial « Climat et territoires », puis les sommets Climate Chance).

A Transitions, nous sommes convaincus que la lutte contre le changement climatique passe par l’action de l’ensemble des acteurs : états, collectivités, acteurs économiques, associations ONG, etc. En vue de la COP21 et dans le but de mobiliser les différents acteurs au-delà des seuls États, nous avons commencé à travailler avec les acteurs non-étatiques à l’occasion du sommet « Climat et territoires », organisé par la Région Rhône-Alpes à Lyon en juin 2015.

A la suite de ce premier sommet réussi, la réflexion s’est élargie et l’Association Climate Chance s’est structurée. Le premier Sommet Climate Chance, organisé à Nantes en septembre 2016, a été un incontestable succès, avec près de 3.000 participants de 60 nationalités différentes. Cet événement a montré un véritable « désir d’action collective » de la part des représentants des acteurs non-étatiques, quelques mois après la COP21 et l’Accord de Paris.

Les participants, élus locaux, militants associatifs, responsables économiques ont beaucoup échangé pendant trois jours, conscients que si l’Accord de Paris, s’appuyant sur les travaux du GIEC, rappelle la nécessité absolue de limiter le réchauffement climatique sous la barre des 2 °C, les contributions des États ne sont aujourd’hui pas assez ambitieuses pour tenir cet objectif. Un des principaux débats de l’édition nantaise portait sur la manière de mettre l’action concrète non-étatique au service de la réévaluation de ces contributions nationales.

Notre action au côté de l’Association Climate Chance s’est ensuite poursuivie avec l’organisation de la seconde édition du sommet Climate Chance, à Agadir en septembre 2017, dans la suite de la forte mobilisation de la COP22 de Marrakech. Le succès de ce sommet, avec près de 5.000 participants de 80 nationalités, démontre l’importance et l’intérêt suscité par la mobilisation des acteurs non-étatiques dans la lutte contre le changement climatique.

Lors de ces différents évènements, Transitions a coordonné la programmation du déroulé de chaque sommet, a organisé la sélection de l’ensemble des intervenants et a assuré le suivi des différentes coalitions d’acteurs mises en place.

Notre action auprès des acteurs non-étatiques leur a permis de partager leurs solutions concrètes ainsi que leurs bonnes pratiques, et faire émerger des synergies autour de thématiques communes. Ce travail a débouché sur une feuille de route sur le dialogue de facilitation prévu par l’Accord de Paris, qui se tiendra en 2018 et pour lequel les acteurs non-étatiques s’engagent à intensifier l’action climat et exhortent les Etats-Parties à faire preuve d’ambition.

Participants à Climate Chance