Accueil Identité & équipe Pôles Projets actualités contact

Projet Optimisation du mix énergétique local dans la planification urbaine et l’aménagement opérationnel
Acteur: Public / Localisation: France / Transition: Transition écologique des territoires
2016-2017

L’ADEME et GRDF ont fait appel à Transitions, Hespul et Solagro pour analyser les besoins et élaborer des préconisations pour l’optimisation du mix énergétique local dans la planification urbaine et l’aménagement opérationnel afin de contribuer à la transition énergétique.

L’influence des politiques urbaines sur notre système énergétique est loin d’être négligeable. Dans le but de réaliser la transition énergétique des territoires, il est essentiel de réfléchir à l’intégration des enjeux qui touchent à cette transition dans la planification urbaine et les projets d’aménagement opérationnel.

L’ADEME et GRDF avaient pour objectif d’éditer conjointement un livre blanc de préconisations pour traiter l’approvisionnement énergétique d’un territoire et des projets d’aménagement de façon intégrée. C’est pour cette raison qu’ils ont fait appel à Transitions ainsi qu‘à ses deux partenaires techniques Hespul et Solagro, spécialisés dans les énergies solaires et les enjeux associant agriculture et énergie.

Notre mission s’est déroulée en trois étapes. Nous avons d’abord dressé un état des lieux des démarches et outils existants. Pour cela, nous avons réalisé un diagnostic approfondi de ces démarches et outils, que nous avons croisé avec des entretiens d’acteurs. Après avoir élaboré la synthèse des apports des démarches et outils existants et réalisé des arbres de décision actuels et souhaités, nous sommes passés à une phase d’expression du besoin résultant de cet état des lieux. Pour ce faire, nous avons organisé et animé trois ateliers d’échanges et de recueil des contributions des différents acteurs pertinents :

  • Le 1er atelier abordait l’enjeu du mix énergétique local sous le prisme de la planification territoriale.
  • Le 2nd atelier traitait de manière plus spécifique de l’échelle des projets d’aménagement.
  • Le 3ème et dernier atelier a permis de faire la synthèse des deux ateliers précédents avec pour objectif de croiser les freins et les besoins identifiés à ces deux échelles et de proposer des réponses opérationnelles aux besoins exprimés par les acteurs.

Pour répondre aux objectifs du cycle d’ateliers, plusieurs points ont constitué un fil rouge dans l’analyse des enjeux et dans l’animation des échanges :

  • Favoriser la réappropriation de la question énergétique par les acteurs du territoire et assurer la consultation de la diversité des acteurs ;
  • Faire l’effort d’explorer, avec le même niveau d’attention, l’intérêt de tous les vecteurs énergétiques ;
  • Prendre en compte la diversité des territoires : ruraux et urbains, quelle que soit leur taille, ainsi que les relations que ces territoires établissent entre eux ; 

  • Mieux intégrer le volet économique et financier dans les processus de prise de décision ;
  • Mobiliser la créativité des participants afin d’apporter des réponses à la fois opérationnelles et innovantes.

Enfin, une fois les besoins exprimés lors de ces trois ateliers, nous avons analysé et synthétisé ces besoins et nous avons construit nos préconisations en fonction de ceux-ci dans le but d’alimenter le livre blanc de l’ADEME et de GRDF. Ce « livre blanc », présente une synthèse argumentée des pistes de solution proposées par les acteurs aux échelles de la planification et de l’aménagement.



Outil de planification